La porte des enfers ( Laurent Gaudé )

la-porte-des-enfers-133783866Matteo et Guiliana vivent dans un petit appartement de Naples avec leur jeune fils Pippo. Loin de mener une vie paradisiaque, ils trouvent leur force et leur bonheur en étant simplement ensemble, tout les trois.  Un matin de juin 1980, le père et le fils sont pris dans une fusillade sur le chemin de l’école, Pippo n’en ressort pas vivant….et Matteo et Giulianna ne vivront plus jamais réellement. Après l’incompréhension et la douleur vient la colère, et la mère exige qu’on lui ramène son enfant quel qu’en soit le prix, ou qu’on lui ramène au moins, le sang de celui qui lui a pris son unique raison de vivre. Matteo cherche alors pendant des mois,  retrouve l’homme mais ne parvint pas à le tuer. Giuliana s’en va, laissant sa raison et tout l’amour qu’elle a pu ressentir derrière elle. Matteo, resté seul, parcoure les rues de la ville de Naples, la nuit dans son taxi, cherchant un repos qu’il ne trouve jamais. Un soir pourtant, il fait la mystérieuse rencontre de trois hommes dans un café: le gérant Garibaldo, le curé Mazerroti, et le professeur Provolone qui prétend détenir le secret de la mort. Selon lui, toute âme descend aux enfers, un monde réel qui s’enfonce dans les profondeurs de la terre,  auquel on accède par des portes dissimulées aux quatre coins du monde. Une justement, se trouve à Naples…

Un récit prenant et bouleversant…

« La porte des enfers » confirme l’habileté de Laurent Gaudé à allier des intrigues sombres et douloureuses à la beauté de l’humanité bien que parfois fragile et éphémère. Le défi de faire fusionner mythe antique et cadre moderne a été remporté avec succès et transporte le lecteur dans un univers unique et poignant de vérité. Nous alternons deux périodes et sommes ainsi plongés dans les intériorités de deux personnages: Matteo, le père et sa quête désespérée de ramener son fils des enfers, et celle de Pippo, le fils et sa quête de vengeance qui lui fera comme son père, traverser une porte des enfers (mais symbolique cette fois) pour ramener une âme en peine à la vie. L’écriture poétique et sincère de Gaudé nous fait ressentir pleinement la détresse d’une famille déchirée par la mort d’un enfant, la folie et le désespoir d’une mère en deuil et la force de l’amour inconditionnel d’un père pour son fils. Nous découvrons des personnages très différend les uns des autres, tous atypiques et attachant. « La porte des enfers » est un récit poignant qui accompagnera le lecteur longtemps encore une fois la dernière page tournée…

Réécriture d’une catabase…

Sandro_Botticelli_-_La_Carte_de_l'Enfer
La carte de l’enfer de Botticelli  » la divine comédie »

A travers l’écriture de ce roman dédié « à ses morts », Laurent Gaudé a cherché à mélanger réalisme contemporain et mythe antique pour proposer sa propre réécriture des catabase antiques comme celle d’Enée, d’Ulysse ou d’Orphée. Son récit se place dans un cadre moderne, le Naples du XXème siècle et alterne deux période (1980 et 2002) mais on retrouve néanmoins dans l’intrigue de nombreux éléments antiques. On peut faire un parallèle entre le mythe « d’Enée » qui descend aux enfers pour chercher son père et Matteo qui descend aux enfers pour chercher son fils. On retrouve également le motif de l’amour du mythe « d’Orphée » qui se rend aux enfers pour récupérer son amour « Eurydice » et Matteo qui cherche aussi en ramenant son fils à la vie à retrouver l’amour de sa femme Giuliana. 

 » La carte des enfers » selon Virgile

On retrouve dans la vision des enfers qu’il nous délivre, de nombreux éléments inspirés des univers d’Ovide et d’Homère qui présentent les âmes des défunts comme des « ombres » et également dans la perception des « enfers », décrits comme un monde souterrain compartimenté en différentes zones par des portes et des frontières aqueuses. On retrouve également le motif de la spirale de Dante qui se caractérise par une descente des âmes le long d’une spirale en différents cercles qui se termine par la mort définitive des âmes. Laurent Gaudé s’approprie néanmoins le mythe de la descente aux enfers en délivrant sa propre conception de la mort et du devenir des âmes.

Quelques mots sur l’auteur…

44500.HR.jpgNé en 1972, Laurent Gaudé est un écrivain Français ayant reçu deux prix Goncourt, ses romans aujourd’hui traduit dans plus de 30 langues. Romancier et dramaturge, Laurent Gaudé est aussi auteur de nouvelles, d’un livre de photographie, d’un album pour enfants, de scénarios et d’un recueil de poésie. Il s’essaie à toutes ces formes pour le plaisir d’explorer sans cesse le vaste territoire de l’imaginaire et de l’écriture.  Ses romans sont un moyen d’explorer ses peurs, ses fantasmes et avant tout de créer un lieu d’incarnation au lecteur, pour être habité par ceux qui saisissent ses textes et se les approprient. Son univers romanesque est assez sombre, marqué par des intrigues souvent complexes et profondes qui abordent les thèmes de la mort, de la vengeance, du sacrifice et de la destruction. Il s’inspire souvent de faits réels comme des catastrophes naturelles, des personnages historiques ou encore des mythes antiques pour explorer des cadres et époques différentes. Il y a néanmoins une grande part d’humanisme dans ses personnages,  généreux, dévoués, simples et déterminés qui font de ses œuvres un appel à la fraternité et à ceux que l’humanité peut avoir de plus beau.

D’autres romans de Laurent Gaudé à lire:

  • « Cris » publié en 2001.
  • « La mort du roi Tsongor » publié en 2002.
  • « Le soleil des Scorta » publié en 2004.
  • « Eldorado » publié en 2006.
  • « Ouragan » publié en 2010.
  • « Pour seul cortège » publié en 2012.
  • « Danser les Ombres » publié en 2015.
  •  » Ecouter nos défaites » publié en 2016.

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « La porte des enfers ( Laurent Gaudé ) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s